« Identitaire » : le cri des Blankass contre la violence de l’extrême-droite

Publié par LaVieCali le

Fêtant ses 30 ans de carrière, le groupe Blankass revient avec une chanson inédite, un peu plus d’un an après la sortie de l’album « C’est quoi ton nom ». Une nouvelle fois, il s’engage dans un titre militant, sans violence, rapportant simplement la réalité du terrain dans un morceau rock et poétique à la fois. Guillaume Ledoux, qui a signé cette chanson avec son frère Johan, nous explique la genèse et l’objectif de ce titre.

Identitaire, nouveau clip de Blankass
Source : site officiel de Blankass

La chanson Identitaire, une « réaction épidermique » aux événements récents

Début mars, la dissolution du groupe d’extrême droite anti-migrants « Génération Identitaire » a été officialisée en Conseil des Ministres. Relayée par les médias, cette actualité a fait ressortir des images douloureuses et choquantes des actions commises par ce groupement fasciste. À de nombreuses reprises, il a été condamné pour des « provocations à la discrimination raciale ou religieuse »[1], tout en menant des actes violents contre les migrants qui tentent de passer la frontière dans le sud de la France.

Pour Guillaume Ledoux, chanteur, auteur et compositeur des Blankass, « cette chanson c’est vraiment une réaction épidermique aux images qu’on a vues à la TV, de ces jeunes de Génération Identitaire, dans les Pyrénées, qui font la chasse aux migrants ».

La réalité, c’est que ces militants avaient déployé « des moyens, des uniformes bleus, de gros 4×4, un hélicoptère » pour cette « chasse » … Difficile de comprendre « comment, à 20 ans, on peut avoir envie d’aller mettre dehors ces Hommes » de manière si radicale, alors même que les migrants fuient la guerre et la torture qui gangrènent leur pays d’origine.

Un cri du cœur sorti spontanément, fidèle à l’authenticité des Blankass

Ils l’affichent sur leur site Internet ainsi que sur leur vidéo YouTube : « Identitaire » est un titre composé, écrit et enregistré en 48 heures… Une rapidité étonnante qui peut interroger : quand ils prennent parti, les artistes doivent généralement anticiper les ripostes des uns et des autres, se préparer à des critiques.

Mais pour Blankass, le naturel passe avant tout : « On n’a pas pensé à tout ça, on a voulu dire ce qu’on avait sur le cœur, sans penser aux commentaires » (qui seraient laissés sur YouTube et sur les réseaux sociaux).

Pour leurs 30 ans de carrière, Blankass choisissent de s’engager à nouveau

Loin d’être naïf, Guillaume Ledoux s’est déjà engagé pendant ses 30 ans de carrière et il l’avoue : « On se doutait qu’il y aurait des réactions ». Dans les faits, le clip a été diffusé auprès de différents militants d’extrême-droite, qui n’ont pas hésité (souvent cachés derrière des pseudos) à poster des commentaires haineux sur YouTube et Internet. Heureusement, de nombreuses personnes en accord avec ces valeurs ont aussi félicité cette initiative contre le fascisme… Et continuent de le faire !

Il est important de préciser que le titre « Identitaire » n’est « pas violent, ni même agressif ». C’est une manière poétique et subtile de dénoncer la haine et les actes inqualifiables de Génération Identitaire (et d’autres groupes aux revendications similaires). Guillaume l’admet, « il est préférable de répondre à la violence par une chanson, c’est sûr ». Il s’étonne même de voir « toutes ces personnes, pas forcément de Génération Identitaire, qui se sentent visées », ajoutant que « si ça les énerve, c’est qu’on a visé juste… ».

Comprendre l’existence de ces groupes fascistes pour mieux lutter contre : la musique pour sensibiliser !

L’objectif de Blankass, dans « Identitaire », c’est de faire le point sur ce qui est juste et ce qui ne l’est pas à leur sens : « faire la police soi-même, c’est illégal. Ces actions qu’ils mènent aux frontières, dans les Pyrénées et dans les Alpes, ça n’est pas leur rôle. Ils rappellent une milice plutôt qu’une police, cela fait écho à de très mauvais souvenirs dans l’Histoire de France ».

Aussi bien avec ses albums qu’au détour de ses concerts, Blankass réunit un public très hétérogène, tous âges et tous milieux sociaux confondus. Cette chanson, c’est également l’occasion de « mettre les choses au point, de dire notre pensée ». Pour que tout le monde puisse comprendre les enjeux de cette création, les paroles sont retranscrites sur le site du groupe, et sur la vidéo tournée avec les étudiants des Beaux-Arts de Bourges.

Guillaume explique ce choix de valoriser au maximum les paroles : « Je pense que c’était important que les gens, même ceux qui n’ont pas vu toutes ces images, sachent de quoi on parle vraiment dans cette chanson. ».

Un style rock fidèle à Blankass, pour un morceau galvanisant ET gratuit 

Musicalement, le titre « Identitaire », reste très rock : quand on se détache des paroles, on a même l’impression d’écouter un titre positif, tant l’air entraîne et exalte. « Ce paradoxe, ce contraste », Guillaume avoue l’apprécier tout particulièrement. C’est quelque chose que l’on trouve souvent dans la musique, avec des artistes comme « Pierre Perret, dont on parle dans la chanson, qui chantait des choses très révoltées sur des musiques douces ».

Capture d'écran du clip Identitaire de Blankass (2021)
Capture d’écran du clip « Identitaire » de Blankass, 2021

Pour couronner le tout, cette chanson est disponible en téléchargement gratuit sur Internet : « Vu le sujet qu’on traite, on ne se voyait pas gagner de l’argent sur cette chanson-là. C’était important que les gens puissent la télécharger gratuitement » – et il est encore possible de le faire sur le site de Blankass !

Par le passé, Blankass a beaucoup travaillé avec le GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigrés). Aujourd’hui, il répond volontiers aux sollicitations du Réseau Éducation Sans Frontières de Bourges, sa ville d’origine, pour donner son appui à ceux qui accompagnent nos migrants.

 « Identitaire » est une chanson partant d’un « triste constat », conservant malgré tout un certain optimisme apporté par une mélodie entêtante. Après la violence, il reste possible d’espérer qu’un jour nos migrants puissent compter sur un accueil humain, solidaire, bienveillant et plus jamais « identitaire » !

Cliquez ici pour télécharger gratuitement Identitaire de Blankass


[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9n%C3%A9ration_identitaire

Catégories : Digressions

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *