La discographie

Cali chante Léo Ferré, sorti le 5 octobre 2018

Cali chante Léo Ferré - album

Depuis son enfance, Cali baigne dans l’univers de Léo Ferré. Citant régulièrement l’artiste comme l’une de ses principales sources d’inspiration, il a voulu le faire connaître aux jeunes générations, avec un album de reprises sobrement intitulé Cali chante Léo Ferré. Constitué uniquement de titres écrits et composés par Léo Ferré, ce disque donne un nouvel élan à des chansons mythiques (C’est Extra, Avec le temps), mélancoliques (L’enfance, Paris je ne t’aime plus) ou plus pétillantes (Jolie Môme, Ni Dieu ni maître). Entouré de Steve Nieve au piano et François Poggio à la guitare, Cali a créé un « laboratoire musical », n’hésitant pas à utiliser des sonorités très actuelles, qui présentent les chansons de Léo Ferré de manière inédite et inattendue.

 

La discographie de Cali, vous pouvez facilement la retrouver sur la toile grâce à des sites comme la FNAC. Mais avez-vous pensé à acheter ses disques ?

Parce que si vous aimez vraiment Cali, il faut acheter ses albums. Apprécier un artiste, c’est aussi le soutenir dans sa démarche de création. Sans compter que le CD n’est pas un objet démodé : c’est un beau cadeau que l’on fait aux autres ou à soi-même, avec des musiques en très bonne qualité, un livret de paroles… Alors oui, vous trouvez tout sur Deezer ou YouTube. Mais rien ne vaut un bon CD. Pas même un téléchargement sur les plateformes légales, même si cela reste une bonne alternative pour encourager l’artiste et faire des économies.

L’amour parfait, sorti le 19 août 2003

l'amour parfait.jpgL’amour Parfait, premier album de Cali. C’est ici que l’on trouve des tubes aussi puissants et connus que « C’est quand le bonheur » ou « Elle m’a dit ». D’autres bijoux, moins célèbres mais tout aussi magiques, émerveillent les fans : le somptueux « Le Grand Jour », l’attendrissant « Tes désirs font désordre », l’adorable « Pensons à l’avenir », l’excellent « Il y a une question ». Chaque chanson est une histoire, certaines évoquent des émotions totalement opposées mais, malgré tout, ce disque est harmonieux, une vraie réussite pour un premier.

Menteur, sorti le 30 septembre 2005

menteur

Quand on voit la publicité de Menteur, on pourrait croire à un album très engagé. Pourtant, les chansons sont poétiques plutôt que politiques. « Roberta » devient rapidement un tube adoré par les fans, tout comme « Je m’en vais ». « Le vrai père » est un cri contre la justice injuste, « Je te souhaite à mon pire ennemi » gueule contre quelqu’un dans une musique très rock. L’amour est toujours là dans « Tes yeux » ou « La fin du monde pour dans 10 minutes » et un unique duo avec Daniel Darc sur « Pauvre Garçon » rend cet album inoubliable.

L’espoir, sorti le 1er février 2008

l'espoirL’espoir a été écrit dans l’atmosphère ayant suivi la campagne présidentielle de 2007, celle où Cali a suivi Ségolène Royal. Alors on y trouve des chansons engagées et puissantes comme « 1 000 coeurs debout », « Résistance » ou, d’une autre façon, « Le droit des pères ». L’album est également le résultat de la collaboration avec Mathias Malzieu et Scott Colburn. Beaucoup de titres sont rock et énergiques, d’autres comme « Sophie Calle n°108 », « Amoureuse », « Pas la guerre » ou « Je suis laid » sont de belles histoire d’amour. Un délicieux mélange.

La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon cœur, sorti le 10 novembre 2010

la vie est une truite arc en ciel qui nage dans mon coeurUn titre qui a eu le don de compliquer la vie aux journalistes, un album très rock, La vie est une truite arc-en-ciel qui nage dans mon cœur a eu un succès altéré par la crise du disque. Pourtant, il comporte des titres extrêmement puissants à l’image de « Je sais ta vie » ou « Ma douleur ». « L’amour fou » est pas mal dans son genre aussi, surtout qu’un clip avec Rémi Gaillard l’accompagne. Cali ne s’interdit rien, il s’amuse, s’entoure des Hong Kong Dong, de cuivres et enregistre un disque exceptionnel.

Vernet les Bains, sorti le 26 novembre 2012

vernet les bainsAprès l’électrique et la folie, Vernet les Bains sonne comme un retour aux sources. L’album porte le nom du village de son enfance, évoque de nombreux souvenirs. Une version studio de « L’amour m’a tuer », que l’on connaissait déjà, apporte émotion et frissons. « L’amour est éternel » plaît unanimement, une jolie chanson acoustique authentique. « Ce soir je te laisse partir » et « Venez me chercher » évoquent la rupture, mais « Est-ce que tu te souviens de ton premier baiser » et « Mon ami » dégoulinent d’amour. L’album se termine par « Happy end », un excellent clin d’œil en compagnie de ses amis musiciens.

L’âge d’or, sorti le 9 mars 2015

l'âge d'or

L’âge d’or de Cali, c’était hier, c’est aujourd’hui et c’est demain. Cet album apaisé, fruit de la collaboration avec David-François Moreau, regorge de merveilleuses chansons comme « La vie quoi », débordant de vie, « Le Grand Chemin » et son entrain, « Camarade » et tout son amour, « Coco » et son duo magique avec sa fille, « Le cœur chargé comme un fusil » et sa douce révolte. Des chansons plus calmes viennent ajouter de l’émotion à l’écoute de l’album, « C’était Beau », « Ostende » et « Tout ce qui ne reviendra plus ». Joie, nostalgie heureuse, lumière.

Les Choses Défendues, sorti le 25 novembre 2016

cali les choses défenduesLe 7ème album de Cali est sorti le 25 novembre 2016. Réalisé par Edith Fambuena (qui a travaillé sur les albums d’Etienne Daho, de Miossec ou encore d’Alain Bashung), Les Choses Défendues est un disque pop, dans lequel plusieurs sonorités différentes apparaissent. Les titres comme « I Want You », « Je ne peux pas pleurer plus que ça » ou encore « A cet instant je pense à toi » délivrent beaucoup d’énergie. « Seuls les enfants savent aimer » fait référence à la naïveté des enfants, « Annie Girardot » retrace l’histoire d’un difficile souvenir d’enfance et « Montreal », dernier titre, offre une magnifique fin à l’album, tout en douceur, avec une belle poésie susurrée sur un air de piano.