Cali sur scène pour plusieurs associations fin 2019

Publié par LaVieCali le

Aller voir Cali en Live ces prochaines semaines, c’est à la fois prendre plaisir et faire une bonne action. Au mois de décembre, il est à l’affiche de deux événements organisés au profit d’associations : le festival Anymal à Montpellier et celui des Aventuriers à Fontenay-sous-Bois.

Photo du festival Anymal 2018 avec Tryo, Shaka Ponk, Cali

Le festival Anymal en 2018

Cali reste fidèle à l’association Anymal pour son 3e festival

Un événement qui prend de l’envergure

Depuis sa création en 2017, l’association Anymal a organisé trois concerts qui ont toujours réuni plusieurs artistes sur scène, dans une ambiance festive et même décalée… À l’image de Rémi Gaillard, son créateur !

Interviewé par le journal Midi Libre, il a souhaité valoriser les artistes sans lesquels un tel rassemblement de spectateurs serait impossible. Il a souligné leur participation gracieuse, tout en ajoutant que, pour certains comme Cali ou Tryo, il n’avait « plus besoin de leur demander, c’est prévu sur leur agenda »… Ce sont de grands fidèles au festival Anymal.

Cette année, l’événement n’est pas organisé au Zénith comme la dernière fois : l’association a loué l’Arena, une salle plus grande. Rémi Gaillard a tenu à maintenir des prix abordables, pour que la soirée soit accessible au plus grand nombre. L’enjeu n’est pas forcément de récolter un maximum de fonds, mais plutôt de faire connaître l’association et de sensibiliser le public à ses combats.

 Ce que fait l’association Anymal au quotidien

Très active sur les réseaux sociaux, l’association Anymal communique régulièrement autour des sujets liés à la maltraitance animale. Elle poste des contenus pour attirer l’attention sur certaines pratiques irrespectueuses (abandons, exploitation, etc.).

Au-delà de cette volonté de mettre en lumière les comportements immoraux, Rémi Gaillard travaille sur un projet de construction. Sur 20 hectares, il désire bâtir un refuge qu’il qualifie comme « éthique, unique et innovant ». L’objectif serait de prendre soin des animaux sans les enfermer dans des cages, en les laissant vivre sereinement dans des espaces de liberté.

Pour ce projet estimé entre 4 et 5 millions d’euros, l’association prévoit aussi la mise en place d’un potager biologique, d’une pension pour chats et chiens, d’un sanctuaire pour les animaux de la ferme, d’une brasserie vegan, d’espaces de coworking ou encore d’une boutique.

L'association Anymal contre les tests sur les animaux

Une image de sensibilisation postée sur le Facebook de l’association

À l’heure actuelle, Rémi Gaillard n’a pas trouvé de terrain et n’a pas récolté suffisamment d’argent pour concrétiser cette idée. S’il ne refuse aucune aide, il préfère éviter de solliciter les subventions, pour ne pas prendre « l’argent des contribuables ». Il compte donc sur les investisseurs privés, et bénéficie d’ores et déjà du soutien de Philippe Ginestet, patron de Gifi.

Une grande soirée festive pour promouvoir Anymal

Afin de soutenir Anymal et pour passer un bon moment, rendez-vous le samedi 7 décembre 2019 à l’Arena Sud de France de Montpellier. Les artistes à l’affiche sont les suivants :

  • Alpha Blondy
  • Ayo
  • E.J
  • Demi Portion
  • Tagada Jones
  • Giedré
  • Cali
  • Tryo
  • HK et les Saltimbanks

Entre les chansons, des humoristes viendront également jouer des intermèdes comiques : La Bajon, Pierre-Emmanuel Barré, Constance et Christine Berrou.

Un village associatif sera monté pour que les spectateurs puissent aller à la rencontre d’autres organismes comme PETA, Fondation Bardot ou Code Animal, entre autres. Comme les années précédentes, des performances de dessinateurs égayeront la soirée.

Pour finir, Adrien Nougaret alias Zerator proposera un mini « Z-event » autour de l’univers des jeux vidéo, pour attirer un nouveau public et faire connaître l’association auprès du plus grand nombre.

Les Aventuriers d’un autre monde : 15 ans déjà

Affiche du Festival des Aventuriers 2020 à Fontenay-sous-Bois

L’Histoire des Aventuriers

C’est en 2005, à l’initiative de Richard Kolinka, que naissent Les Aventuriers d’un autre monde. À l’époque, l’ancien batteur de téléphone organise un premier festival à Fontenay-sous-Bois, avec une soirée de clôture qui réunit sur scène des artistes comme Cali, Raphaël, Jean-Louis Aubert, Daniel Darc ou encore M.

Richard reforme un groupe avec ses amis pour son 2e festival en 2007, et l’ensemble décide de partir en tournée sous le nom « Les Aventuriers d’un autre monde ». À ce moment, la joyeuse équipe se compose de Richard Kolinka, Jean-Louis Aubert, Raphaël, Daniel Darc, Cali et Alain Bashung.

Depuis, des concerts similaires ont été réalisés à plusieurs reprises pendant des « Pop rock party » dans des villes comme Amnéville et Tignes. Le groupe n’est pas toujours constitué exactement des mêmes artistes : Louis Bertignac, Hubert-Félix Thiéfaine, Axel Bauer, Mademoiselle K, Saule, Jimme O’Neill, Anaïs, Rose, Blankass, Rachida Brakni, Bénabar, Christophe, Stephan Eicher, Jim Kerr… Ils ont été nombreux à passer une ou plusieurs soirée(s) avec les Aventuriers !

Les causes soutenues par les Aventuriers

Les concerts des Aventuriers se déroulent avec la même envie, pour les artistes, de prendre plaisir sur scène. Ils chantent leurs propres chansons, mais reprennent aussi des titres et s’autorisent des improvisations… Tout est permis, le principal reste de s’amuser et de faire vibrer le public.

Les concerts des Aventuriers sont l’occasion de soutenir des causes différentes, puisque l’argent gagné se destine à des associations qui ne sont pas toujours les mêmes.

Les aventuriers d'un autre monde en 2019 (Mademoiselle K, Louis Bertignac, Cali, Saule, Richard Kolinka, Alain Verderosa, Sébastien Chouard)

Pour la soirée de clôture du festival des Aventuriers 2019, où Cali rejoindra Richard Kolinka, Mademoiselle K et Bachar Mar-Khalifé (d’autres noms seront annoncés plus tard), les recettes seront reversées à plusieurs associations locales de solidarité.

En 2018, par exemple, le festival a accueilli Sos Homophobie, Visa 94 (prévention liée à la consommation de drogues), La Cloche (contre l’exclusion sociale), La Fondation des Femmes, Les Compagnons Bâtisseurs (amélioration de l’habitat avec des chantiers d’autoréhabilitation accompagnée) et Le Petit Aventurier.

En marge du soutien aux associations, le festival entretient une démarche éthique, avec des tarifs maîtrisés pour rester ouvert au plus grand nombre, la mise en place de navettes gratuites jusqu’à Paris, l’accueil des personnes en situation de handicap ou encore la valorisation d’un bénévolat intergénérationnel et l’usage de gobelets recyclables.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *