Un concert unique pour le TDJ à Agen

Publié par LaVieCali le

Samedi 16 juillet, Cali jouait dans l’enceinte du collège Chaumié. Un concert unique, hors-tournée, réalisé en soutien à l’association « Théâtre du Jour » (TDJ).

cali agen 2016

Accompagné de Julien Lebart, Cali a régalé son public samedi 16 juillet, à Agen, dans l’enceinte très intimiste de la cour du collège Chaumié d’Agen. Le concert était organisé dans le cadre du Festival du Théâtre du Jour à Agen, une structure rassemblant la compagnie gérée par Pierre Debauche et Le Théâtre École d’Aquitaine.

La participation remarquable des jeunes du Théâtre École d’Aquitaine, en duo ou en chœurs avec Cali

Pendant environ deux heures, Cali et Julien Lebart ont enchaîné différents titres du répertoire Cali, en n’hésitant pas à réinterpréter des chansons que l’on n’avait pas entendues depuis plusieurs années – à l’image de « Amour m’a tuer » ou encore « Ce soir je te laisse partir ».

Sans batterie, sans guitare et sans basse, Cali et Julien parviennent à transformer un public assis en une petite foule enthousiaste, souvent debout, chantant, applaudissant généreusement.

La participation des jeunes du Théâtre Du Jour a permis d’interpréter du Cali autrement. Sur « La Vie Quoi » ou encore « 1 000 cœurs debout », les jeunes réalisaient les chœurs. « Giuseppe et Maria » et « Je m’en vais » ont été l’occasion, pour deux élèves du Théâtre École d’Aquitaine, de réaliser un véritable duo avec Cali. Leurs voix ont su impressionner le public. On ressentait une grande maîtrise du chant et un plaisir immense de chanter avec Cali. Comme toujours, Cali faisait preuve de bienveillance avec ces personnes qui l’accompagnaient sur scène, les duos étaient des moments très appréciés et – le plus souvent – applaudis par un public entièrement levé.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=fqfMtURte6U]

Un concert taillé pour le Festival d’Agen

La setlist du concert d’Agen n’était comparable à aucune autre. On y a entendu des chansons de tous les albums. Certaines faisaient partie de la tournée 2015, d’autres pas. « Roberta » était à nouveau de la partie. Puis Cali a rendu hommage à ses idoles de toujours, le groupe U2, en proposant une version piano-voix émouvante de « One ».

Entre les chansons, Cali, égal à lui-même, parle à son public, raconte des blagues, déclenche des rires. Avant de reprendre « Encore et encore » de Francis Cabrel, il affirme proposer cette chanson pour ceux qui se seraient « trompés de concert, ou de chanteur » : l’ambiance est chaleureuse, Cali est au naturel et comme toujours, se présente au public avec beaucoup d’authenticité. Une dernière reprise est réalisée en l’hommage de Léo Ferré, pour le final, « L’âge d’or ».

cali agen 2016

Une belle action de soutien

En jouant pour le Théâtre du Jour, Cali a affirmé son soutien pour cette structure créée par Pierre Debauche. Un comédien au grand talent ayant, à la fin du concert, rejoint Cali sur scène pour le remercier de sa prestation. Il était possible de se procurer des petits recueils de poèmes écrits par Pierre Debauche en personne : de véritables petits bijoux, une très jolie plume et un plaisir à lire.

Cali agen 2016

La soirée du 16 juillet était un moment unique. Un concert comme on en n’avait encore jamais vu. Des jeunes chanteurs talentueux et impliqués, souriants, apportant un réel plus aux chansons de Cali. Des titres choisis pour la soirée, avec d’anciennes chansons qui sont toujours agréables à réentendre et, comme toujours, les grands classiques que l’on aime redécouvrir à chaque fois. Un slam audacieux malgré une configuration qui s’y prêtait difficilement. En bref, le moment était délicieux pour les fans comme pour les individus connaissant moins Cali, qui ont pu apprécier également le moment, parce que Cali a tellement d’énergie et se montre si proche des spectateurs qu’il parvient toujours, en quelques minutes, à conquérir l’ensemble !


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *